Retour aux projets

Basilic

Installation, 2000

English | français

Cartes postales / Contes, mythes / Installations / Livres / Memento mori / Mémoire / Nature, plantes, jardins / Sous la surface

Hommage à Boccaccio

Plantation de basilic dans et autour d’un grand pot en terre cuite, dans le jardin de la Villa Médicis. A l’occasion de l’exposition La ville / le jardin / la mémoire, commissaires : Laurence Bossé, Carolyn Christov-Bakargiev, Hans Ulrich Obrist.

Giornata Quarta Novella Quinta :
I fratelli dell’Isabetta uccidon l’amante di lei : egli l’apparisce in sogno, e mostrale ove sia sotterrato. Elle occultamente dissotterra la testa e mettela in un testo di basilico ; e quivi su piagnendo ogni di per una grande ora, i fratelli gliele tolgono, et ella se ne muor di dolore poco appresso.

Quatrième Journée Cinquième Nouvelle :
Les frères de Lisabetta tuent son amant ; il lui apparaît en songe et lui montre où il est enterré ; celle-ci déterre en secret la tête et l’enfouit dans un pot de basilic qu’elle arrose chaque jour de ses larmes pendant un long moment, mais ses frères le lui enlèvent et elle en meurt de douleur peu après.

Illustration du Décameron de Giovanni Boccaccio dans l’édition italienne de 1492, les photos montrant les plantes de basilic fin juin et fin août 2000.

Lecture Stop