Retour aux projets

White Cube

Installation – scénographie, 2014

English | français

Collaborations / Icônes / Installations / Sous la surface

Cette installation - scénographie pour les portes ouvertes de l’ENSAD en janvier 2014, est née de la rencontre entre les étudiants de 4e année en Art Espace, Ely Bessis, Iouri Camicas, Fabien Leaustic, Julie Obadia, Ji-Min Park, Julien Rodriguez, et l’artiste invité pour un workshop, Jakob Gautel.
En partant d’une analyse de scénographies d’expositions actuelles d’artistes contemporains, la discussion s’est portée sur les portes ouvertes et les condition de présentation d’un travail artistique.
Souvent une œuvre est présentée dans un espace neutre, blanc, parfaitement éclairé, le cube blanc ou « white cube », qui n’a rien à voir avec le processus de création et le contexte plus aléatoire, mélangé, chaotique, hybride, irrationnel d’un atelier.
Pendant les portes ouvertes de l’ENSAD, les ateliers se transforment en espaces d’exposition.
Nous avons voulu montrer cette dichotomie entre la genèse d’une œuvre, sa conception et réalisation, et sa présentation. Nous avons ainsi décidé de séparer une partie de la salle en deux, en tirant une ligne d’horizon qui relie les tables et les gaines ou plinthes techniques à mi-hauteur du mur. Cet horizon est devenu un « sol suspendu » réalisé en fils tendus. En-dessous l’espace du processus de création : des travaux d’étudiants récents, expérimentaux, en devenir. Une ambiance vivante, chaleureuse, où des œuvres se déploient, se croisent, dialoguent entre elles. Et au-dessus l’espace de monstration officiel, blanc et immaculé - mais en attente. Vide. Un parfait espace de projection prêt à accueillir nos fantasmes.

Lecture Stop