Retour aux projets

De la fragilité

Lithophanies en porcelaine, 2002

English | français

Collaborations / Collections publiques / Commandes publiques, acquisitions / Icônes / Mémoire / Objets / Ombres, projections

Commande du CNAP Les arts de la terre et du feu, chargé de mission : Stanislas de Grailly.
Collection du Fonds National d’Art Contemporain.

Réalisation : Guy Meynard, Limoges, d’après des photos de Shannon Stapleton/Reuters et de Richard Drew/AP-SIPA Press, avec leur aimable autorisation.

Ma proposition dans le cadre du projet Les arts de la terre et du feu joue sur le paradoxe. La fragilité de la matière devient symbolique.

Des images, tirées de l’actualité, mais plutôt abstraites et évocatrices, de l’écroulement des tours du World Trade Center à New York, le 11 septembre 2001. Un diptyque, emblématique de l’instinct de destruction de l’homme.

Ces images font revivre une technique raffinée du 19e siècle, la « lithophanie » :
Une fine plaque en porcelaine de biscuit, travaillée en relief. Quand on la tient contre la lumière, elle révèle une image en filigrane, en dégradés de gris, créés par les différentes épaisseurs de la matière, plus ou moins transparentes. Cette technique magique permet un rendu proche de la
photographie en noir et blanc.

Dernières photos : présentation de l’œuvre au siège de ERDF à Mérignac, dans l’exposition Lumière, dans le cadre du programme L’entreprise à l’œuvre, initié par le ministère de la Culture et de la Communication, avec des œuvres du CNAP, 2014.

- Guy Meynard
- L’entreprise à l’œuvre
- Collecion du CNAP, Fonds National d’Art Contemporain

Lecture Stop